Menu
Lifestyle

Comment je gère mon budget pour économiser !

comment je gère mon budget pour économiser

Tout d’abord, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2021 ! Et pour ce premier article de l’année, j’ai eu envie de vous parler budget. Cette année, je me suis fixée un objectif d’économie à atteindre. Je me suis aperçu que depuis septembre, je faisais un peu n’importe quoi avec mes dépenses alors qu’auparavant, j’ai toujours fait en sorte de placer tous les mois un peu de mes revenus. Même lorsque j’étais étudiante, j’essayais de toujours mettre de côté, même si c’étaient quelques dizaines d’euros.

Maintenant que j’ai un salaire qui tombe tous les mois, je me suis rendu compte que j’avais eu une période de relâchement. Je n’avais plus envie de compter mes achats, comme pour éponger toutes ses années étudiantes de frustrations. Seulement voilà, en faisant beaucoup de petites dépenses pas toujours utiles, mis bout à bout, cela faisait à la fin du mois une importante somme. Finalement, même en ne mettant plus de côté, je n’arrivais pas à m’acheter ce qui me serait vraiment utile et me ferait plaisir : mon argent me filait entre les doigts.

Alors, en ce mois de janvier, je reprends mes dépenses en main. Et pour y arriver, je réalise mon budget Vous pouvez le voir comme une bonne résolution, mais j’aime bien me dire que s’agissant d’une nouvelle année, on remet les choses à plat, c’est un nouveau départ ! Bien sûr, vous pouvez mettre en place ce que je vous présente dans cet article à n’importe quel moment.

Une pause verte avant de parler budget. Image libre de droit.

Méthode 1 : Utiliser une application mobile

Pour gérer son budget, il faut savoir où part son argent. Il faut donc analyser ses dépenses. Pour cela, il y a de nombreux outils. J’en ai testé plusieurs avant de trouver celui qui me convient parfaitement et qui m’a fait prendre conscience d’où aller mon argent. 

Tout d’abord, j’ai testé l’application Linxo, en version gratuite. Linxo est très pratique, car l’application accède à vos transactions et les catégorise par type de dépenses. En soi, l’application à un design agréable. La rubrique analyse permet de visualiser à l’aide d’un graphique la répartition de nos dépenses.

Au début, j’ai cru que cette application serait la solution pour mieux gérer mon budget. Seulement voilà, Linxo est tellement bien conçu que la plupart des transactions sont automatiquement classées. Il n’y a donc rien à faire… À part penser à regarder l’application !

Mais avec l’ensemble des catégories et sous-catégorie, je m’y perdais et n’arrivais pas à comprendre réellement ou aller mon argent. Par exemple, la catégorie « dépense de la vie courante » regroupe cinq catégories : « Alimentation, supermarché », « Shopping/e-commerce », « coiffure, esthétique, cosmétique, soins », « cadeaux offerts », « Internet, tv, télécom ». Autant dire que ces catégories englobent un large spectre de dépenses, mais je n’aurais pas forcément classé les courses (dont le budget exact n’est jamais connu d’avance), avec le budget internet et téléphone, qui lui est un montant fixe.

L’application premium permet de modifier les catégories. Mais avec la version gratuite, je me suis rendu compte que ce n’était pas l’outil qui me correspondait. Néanmoins, je garde cette application sur mon téléphone, car j’apprécie les graphiques générés dans la rubrique analyses. Je recommande donc cette application comme outil complémentaire.

Méthode 2 : Un tableur Excel

La problématique de l’automatisation ne me permettant pas de prendre conscience de chacune de mes dépenses. J’ai donc choisi de me tourner vers un système plus « manuel ». J’ai donc cherché sur internet des tableurs Excel afin de saisir chacune de mes dépenses. L’idée est qu’en écrivant chaque dépense, on en prend pleinement conscience. Cela permet également de prendre du recul sur cette dépense et d’y revenir après l’achat, en se demandant si finalement c’était réellement un achat utile ou non. Le tableur Excel est une méthode souvent recommandée pour les personnes qui suivent leur budget. Seulement voilà, Excel n’est pas l’outil le plus instinctif qui puisse exister ! Il faut connaître le logiciel et les formules pour l’utiliser de manière optimale. Je me suis mise à la recherche d’un tableur déjà conçu, prêt à l’emploi, oui cela existe ! 

J’ai donc utilisé ce tableur Excel  : planificateur de budget familial

Dans un premier temps, j’ai été séduite par la méthode développée et la possibilité d’utiliser un tableur Excel sur son ordinateur, ou via google spreadsheets (la version en ligne), sans avoir le logiciel. Tout est bien expliqué et je pense que cela peut convenir à énormément de personnes. Cependant, je me suis rendu compte que passant ma journée de travail sur l’ordinateur, je n’ai pas envie d’avoir à allumer mon ordinateur pour saisir mes dépenses. Cela a été un frein pour moi et je n’ai donc pas été suffisamment assidu.

Alors comment gère-t-on son budget sans avoir recours à des outils numériques ?
Image libre de droit.

Méthode 3 : Le Kakeibo !

Eh bien en utilisant du papier et un stylo ! 

Mais pas n’importe comment. En continuant mes recherches, j’ai découvert une méthode qui est à présent celle que j’utilise, car elle me convient parfaitement. Il s’agit du kakeibo, une méthode japonaise qui prend la forme d’un carnet de comptes pour gérer son budget et économiser.

Il est possible d’imprimer des pages de kakeibo déjà toute prête sur internet, ou de le rédiger dans son bullet journal si vous êtes adeptes ! Pour ma part, j’ai opté pour un kakeibo déjà prêt à l’emploi. L’idée était de rendre la gestion de mes dépenses le plus facile et rapide.

Le carnet de comptes pour gérer son budget et économiser

J’ai choisi le kakeibo de Fumiko Chiba, aux Éditions Marabout, c’est une vraie merveille. La couverture est magnifique, la méthode clairement expliquée et les pages colorées tout en restant minimaliste. De plus, ce carnet coûte 10,90€, ce que je trouve relativement abordable. 

Le kakeibo a d’abord été popularisé en 1904 par une journaliste japonaise. Durant le XXème siècle, le gouvernement japonais a promu le kakeibo afin de permettre au ménage d’être autosuffisant et d’épargner malgré des revenus relativement faibles. Le kakeibo est toujours utilisé au Japon, c’est donc une méthode qui a porté ses fruits ! 

« N’économisez pas ce qui reste après vos dépenses, mais dépensez ce qui reste après avoir économisé ».

Warren Buffet

Comment mettre la méthode Kakeibo en pratique ?

Vous connaissez sûrement la stratégie qui consiste à attribuer un budget par catégorie de dépenses et à mettre l’argent liquide dans des enveloppes ? Le kakeibo, c’est un peu ça. Les illustrations suivantes sont tirées du kakeibo que j’ai réalisé. Vous pouvez le télécharger gratuitement depuis la bibliothèque privée du blog avec le mot de passe qui vous a été adressé en vous inscrivant à la newsletter.


1. L’état de votre situation
budget
  • La première étape consiste à faire un état de votre situation, en notant vos rentrées d’argent (a) et les dépenses fixes chaque mois (b), comme le loyer, le téléphone, etc… 
2. Déterminer un objectif
budget
budget
  • La seconde étape vous permet d’établir combien vous aimeriez économiser (d) par mois et surtout pourquoi. Connaître son objectif vous permettra d’y revenir lorsque vous serez tenté d’exploser le budget. À cette étape, reprenez la somme de vos entrées d’argent (a), moins la somme des dépenses fixe (b). Déduisez du résultat obtenu (c) la somme que vous souhaitez économiser par mois (d). Vous obtenez votre résultat une fois l’ensemble des dépenses fixes et ce que vous souhaitez économiser sont déduit (e). Il vous faut ensuite diviser cette somme (e) en nombre de semaines qu’il y a dans le mois, soit quatre semaines. Vous obtenez ainsi votre budget de dépenses par semaine afin de réussir à économiser ! 
budget
3. Tenir un journal des dépenses
  • La troisième étape consiste à tenir un journal de vos dépenses par semaine. Ce que j’apprécie dans ce kakeibo, c’est la simplicité d’utilisation : vous mettez la catégorie, puis vous ajoutez les dépenses en fonction du jour de la semaine. À la fin de chaque journée, vous inscrivez sur la ligne du bas l’ensemble de vos dépenses, ce qui vous permet de faire le bilan rapidement de vos dépenses de la semaine. 
  • À la fin du mois, il y a une rubrique pour faire l’analyse de vos dépenses. Cela vous permet de vérifier si vous avez réussi à épargner la somme que vous prévoyez et de répondre à quelques questions, qui vous permettront d’identifier vos difficultés et axes d’amélioration.

Ce que j’apprécie dans ce kakeibo, c’est également la présence d’une page au début qui permet d’identifier sur une année les mois où il y aura des dépenses spéciales comme des cadeaux de Noël et d’anniversaire, des vacances, etc… Je trouve cette page très utile pour lisser vos dépenses dans l’année. Elle permet d’anticiper.

L’avantage du kakeibo, c’est qu’il est facile de l’avoir toujours à portée de main ! De plus, en écrivant les dépenses manuellement, à la vitesse de l’écriture manuscrite et non du clavier, cela laisse le temps à notre tête de se poser les bonnes questions. Personnellement, mon kakeibo est sur ma table de nuit. Je le remplis le soir, ce qui me permet de me vider la tête. Mes dépenses sont dans le carnet, plus besoin de garder le suivi en mémoire. Je vous propose à la fin de l’article d’imprimer un kakeibo que j’ai réalisé afin de suivre cette méthode.

L’astuce en plus : ouvrir un compte « tampon »

Parallèlement, j’ai décidé d’ouvrir un compte bancaire « tampon ». En effet, jusque-là, j’utilisais deux comptes : mon compte courant et mon compte épargne. Si à la fin du mois, il me restait une petite somme sur mon compte courant, je la laissais dessus, en me disant que ça serait du bonus pour le mois suivant. La réalité, c’est que ce genre de petites sommes de fin de mois est très facilement utilisé en petites dépenses inutiles. Mon compte tampon me permet à la fin de chaque mois, de transférer ce qu’il reste sur mon compte courant vers mon compte tampon. Ainsi, je commence un nouveau mois en partant de mon salaire de base. Ainsi, cela me permet de faire moins de dépenses, puisque cette somme n’est plus sur mon compte.

L’objectif de ce compte tampon est de différencier mon plan d’épargne, de l’économie nécessaire pour certains achats, ou projet plaisir. Ce compte est donc pour moi très stimulant, puisque je sais que si je suis bien mes dépenses du mois et que j’ai suffisamment économisé pour remplir mon compte épargne, tout ce que je placerais sur ce compte tampon sera pour me « récompenser ».

Bien entendu, vous pouvez également placer vos fins de mois sur votre compte épargne. Mais pour ma part, j’ai remarqué que je ne le faisais jamais avant d’avoir ce compte tampon. Aussi, dans la méthode kakeibo, je n’hésite pas à diviser mon budget systématiquement sur cinq semaines au lieu de 4, afin d’augmenter ce qui me restera à la fin du mois à virer sur mon compte tampon.

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu ! N’hésitez pas à me faire part en commentaire de votre façon de gérer votre budget, si vous avez une méthode ou non ! Et dites-moi si vous connaissiez la méthode kakeibo et ce que vous en pensez !

N’oubliez pas de télécharger le kakeibo à imprimer que je vous propose en vous abonnant à la newsletter. Vous recevrez par e-mail le lien et le mot de passe pour accéder à la bibliothèque privée du blog  !

Télécharger la méthode Kakeibo à imprimer gratuitement pour gérer votre budget.

Bilbiothèque privée du blog & Newsletter

Inscrivez-vous pour télécharger le contenu bonus et restez informés de l'actualité du blog !

Autres articles

1 Comment

Leave a Reply